Retour à la page d'accueil

 

Qui sommes-nous ?

Historique

Administration

Localisation

Géographie du Bourbonnais

Galerie Photos



Nouveautés
Contacts
Liens
Recherche
Plan du site

Patience...
- Rubrique en cours de réalisation -
Merci de votre compréhension

- Pour mieux nous comprendre..., un peu d'histoire -

Dès sa création le 1er avril 1930, l'ASSOCIATION AMICALE DES ANCIENS ÉLÈVES DE L'ÉCOLE DE LA RUE DU JEU DE PAUME à MOULINS (03) adhère à la Fédération Départementale des Oeuvres scolaires et post scolaires Laïques de l'Allier (FOL, créée en 1928).

C'est une association loi de 1901 déclarée en préfecture de l'Allier sous le n° 368, qui a pour but :

  1. de maintenir et de resserrer les liens d'amitié qui se sont établis sur les bancs de l'école,
  2. de continuer, sous l'égide des maîtres à perfectionner l'instruction de ses membres dans des réunions instructives et amusantes,
  3. d'entourer de toute leur sollicitude les élèves de l'école communale, de décerner des récompenses chaque année aux élèves qui se sont le plus distingués par leur conduite, leur exactitude et leurs progrès, de s'intéresser à leurs travaux, d'aider à placer convenablement leurs jeunes camarades à la sortie de l'école,
  4. de contribuer à la prospérité de la bibliothèque scolaire,
  5. de venir en aide aux sociétaires malheureux,
  6. de combattre les progrès menaçants de l'alcoolisme.

On notera à l'article 11 de ces premiers statuts l'engagement moral, pour les membres de l'association, à suivre les cours d'adultes et les conférences populaires.
L'école n'est pas mixte à l'époque, elle ne reçoit que des garçons, il en est donc de même pour l'association.

C'est le 27 mars 1951 qu'est créée la commission théâtrale intitulée "LES TRÉTEAUX LAÏQUES MOULINOIS" dont le but est simplement de reprendre les objectifs de l'Université Populaire. Ce groupe, qui n'est pas encore un groupe folklorique, mais qui le deviendra rapidement, se différencie donc de la plupart des autres, créés à l'époque, et qui ont, pour beaucoup, un relent passéiste.

Cette création donne lieu à un additif aux statuts de l'association.

La présence et l'action de M. Ernest BREDUGE, membre fondateur de l'amicale, sont déterminantes. Il est en effet secrétaire général de la FOL, l'un des fondateurs de l'UFOLEA (Union Française des Œuvres Laïques pour l'Education Artistique), et il a consigné dans un fichier accessible à la FOL des recherches entreprises 40 ans plus tôt. La danse folklorique devient l'activité la plus importante dans l'association qui s'ouvre donc aux dames et jeunes filles.

Dans l'évolution constante de l'association, on peut identifier trois phases :

  • la 1e (de 1951 à 1968) qui est une phase de reproduction à l'identique, de modélisation et de représentation,
  • la 2e (de 1969 à 1979) qui est une phase de recherches, d'imprégnation, d'élargissement des pratiques et des lieux d'expression,
  • la 3e (1980 à aujourd'hui) qui est une phase de création, avec à la fois la nécessité de lieux fixes et significatifs des pratiques, mais aussi la personnalisation de l'interprétation et la multiplication des modes d'expression.

La seconde phase est assurément la plus mouvementée, la plus riche en discussions, confrontations, au cours de laquelle la vie démocratique est très riche. Elle a abouti en 1975 à une scission de l'association et à une nouvelle mouture des statuts (avec changement de nom de l'association, dans lequel figure le nom de la Jimbr'tée).

L'année 1977 voit la création de l'atelier dentelle qui élargit la palette d'activités et qui affirme encore une fois que le spectacle de musique et danses n'est pas la préoccupation essentielle.

L'installation en 1980 dans la grange de Corgenay à Neuvy resserre les liens, permet des moments de vie plus fréquents mais aussi un meilleur travail en direction des scolaires qui sont accueillis de plus en plus fréquemment.

En 1988, c'est l'atelier tissage qui voit le jour. Là encore, on ne se contente pas de reproduire ; très vite s'engage un travail de recherche et de création, notamment dans le domaine de la teinture naturelle.

En 1998, nouvelle modification des statuts et l'association change de nom pour devenir "LA JIMBR'TEE - Association Laïque Ecole du Jeu de Paume". L'objet de l'association devient : la sauvegarde, la diffusion et la transmission du patrimoine se rattachant aux cultures populaires.

Le cinquantenaire du groupe en 2001 nous fait prendre conscience de la nécessité d'organiser le classement rigoureux de nos archives et collections, et de trouver un lieu permettant de les stocker. Ainsi, il serait plus facile de mettre ces documents à disposition d'enseignants ou de chercheurs. Le bureau est conscient que c'est un objectif à moyen ou long terme. Cette manifestation du cinquantenaire est également l'occasion pour certains anciens de reprendre les activités et à de nombreux nouveaux de rejoindre les rangs de l'association.

Le 8 janvier 2005, les membres de l'association sont plongés dans un profond désarroi avec l'incendie de la grange de Corgenay. Mais très vite, ils réagissent devant le formidable élan de solidarité dont font preuve les élus, les associations et les amis, qui se révèlent être très nombreux.
La propriétaire de Corgenay propose de vendre la grange en l'état, ce qu'accepte l'association qui se lance immédiatement dans un projet de reconstruction et de réaménagement des locaux.
Encore un défi que relèveront sans aucun doute les 197 adhérents, aidés par les collectivités, les associations et les individuels qui sont sollicités pour une participation financière sous forme d'une souscription.

Tous ont à cœur de se référer à l'objet de l'association et de faire vivre le slogan de la Ligue de l'Enseignement qui est aussi celui de l'association, de montrer que notre société a "un avenir par l'éducation populaire".

C'est suite à l'incendie de la grange et à l'élan de solidarité qui en a résulté que l'atelier Reliure a vu le jour à l'automne 2005.

.:: SORTIE DEPUIS LE 15 DÉCEMBRE 2009 ::.

La couverture du livre sur Corgenay


" CORGENAY à NEUVY-LÈS-MOULINS "
- De la seigneurie à La Jimbr'tée -

L'histoire du hameau de Corgenay
par Jacky Popy et la Jimbr'tée...

Pour en savoir plus
télécharger le bon de commande...

autres photos

 

 

- Tous droits réservés : La Jimbr'tée - Mentions légales -